logo huile originelle side nav
logo huile originelle side nav
Découvrez la vidéo du Domaine Leos,
berceau de L'huile H.
Le Domaine Leos, la terre historique de l’Isle-sur-la-Sorgue
Le haut du plateau de Margoye, sur lequel sont plantés les oliviers du Domaine Leos, est à l’origine de la création de l’Isle-sur-la-Sorgue. L’historien Albert Ceccarelli* rappelle que la ville de l’Isle-sur-la-Sorgue s’appelait à l’origine « Macao** » et qu’elle a débuté sur le Plateau de Margoye, le lieu le plus élevé de la ville avant de se déplacer vers son lieu actuel.
On y trouve d’ailleurs encore des pierres de l’oppidum romain et des fortifications qui furent dressées sur la partie haute du plateau pour servir de protection aux premiers habitants. Ce sont ces mêmes pierres qui ont été utilisées pour la rénovation récente des bâtiments existants.

* (« L’histoire de L’Isle-sur-la-Sorgue / Des origines à 1274 » / Edition Compo typo Relief Mai 1987) - ** (dont parlait déjà Grégoire de Tours dans son « Histoire des Francs au VIème siècle »)
olivier domaine leos huille h originelle
Un emplacement et un terroir exceptionnels
Le Domaine Leos s’étend sur un plateau de 20 hectares sur les hauteurs de l'Isle-sur-la-Sorgue avec une vue magnifique sur la ville, les Monts de Vaucluse et sur la montagne du Luberon.

C’est un petit plateau en légère pente, constitué de plaques de roches recouvertes d’une terre très calcaire, caillouteuse et peu profonde particulièrement bien adaptée à la culture des oliviers, des chênes truffiers et de certaines vignes.

Jusqu’en 1956, le terrain était planté d’oliviers, de vignes, d’amandiers et de chênes truffiers. Comme dans presque toute la Provence, les oliviers ont gelé en février 1956, et le terrain n’a plus été exploité depuis cette date. Si les vignes ont ensuite été arrachées pour être remplacées par des pins, le reste du terrain a été laissé en friche et vierge de toute culture, et donc de tout traitement, pendant 50 ans.
 
Un emplacement et un terroir exceptionnels
(voir interview de Patrick Bruel, son propriétaire)
Racheté en 2007 par Patrick Bruel, la propriété a fait l’objet d’un travail considérable de structuration et de protection afin de préserver intact le biotope existant et régénérer les plantations les plus anciennes.

Les boutures et les recépages des 300 oliviers présents sur la propriété ont ainsi permis de faire revivre plus de 800 oliviers.

À partir de 2011, plus de 1000 oliviers supplémentaires ont été plantés permettant au Domaine Leos de devenir le premier producteur et commercialisateur d’huile d’olive « extra vierge » implanté à l’Isle-sur-la-Sorgue.